mardi 27 août 2013

Le Testament des siècles de Henri Loevenbruck



Henri Loevenbruck
France Loisirs, 2005
416 pages

Résumé : Installé aux États-Unis depuis la mort de sa mère, Damien Louvel, scénariste d'une série télévisée à succès, doit rentrer en France à la suite du décès tragique de son père. Il découvre que celui-ci menait des recherches autour d'un mystérieux objet - la pierre de Iorden -, qui semblent lui avoir coûté la vie.
Aidé de Sophie, une journaliste dont il tombe amoureux, Damien décide de poursuivre les étranges investigations de son père, et se lance dans une course effrénée, de bibliothèques en sociétés secrètes, de Gordes à Londres et au coeur de Paris.

Traqués, menacés, Sophie et Damien n'auront de cesse de mettre au jour le plus vieux secret de l'Humanité : le dernier message laissé par le Christ. Mais à quel prix...



Mon avis




Au départ, ce roman n'est pas plus original que les autres romans à tendance ésotérique. Les principaux personnages sont à la recherche d'un message émit par le Christ en personne et oublié par le genre humain. Des indices pour trouver ce message sont cachées dans diverses oeuvres d'art.
Le début du roman est un peu lent... Il y a peu d'action. Nos héros, Damien et Sophie, cherchent les réponses à leurs questions dans les livres principalement, mais pas seulement. Damien et Sophie sont particulièrement attachants. Surtout Sophie avec son énergie débordante qui contraste avec l'attitude de Damien qui ne semble pas toujours réaliser ce qui se trame autour de lui. Ils seront aidés par un certain nombre de personnes : un vieil ami de Damien et sa famille, un garde du corps, une lesbienne agrégée de math et d'histoire de l'art qui vit en Angleterre, un curé et un horloger du sud de la France, un hacker... Je ferai un petit reproche à l'ensemble de ses personnages : ils acceptent, peut-être un petit peu trop facilement d'aider Damien et Sophie qui sont, finalement, des fugitifs au regard de la loi... Tout le monde les aide sans a priori.

Le style de l'auteur est plutôt accrocheur...

En conclusion : roman qui marque les débuts de Henri Loevenbruck, roman plutôt bien ficelé.


http://2.bp.blogspot.com/-qbczbkBJll4/UHv_JUPcBaI/AAAAAAAABZo/HGsq3sqikdA/s320/banni%C3%A8re1-challenge-2013.jpg

13/26

https://lh5.googleusercontent.com/-JcVcoBg6TUA/UH1sbjCNwuI/AAAAAAAADSI/qOTiNCRfzeo/s167/New%2520Pal%25202013.png

7/98

2 commentaires:

  1. J'ai plutôt bien apprécié aussi, même s'il m'a parfois paru un peu long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis, Henri Loevenbruck a fait vraiment beaucoup mieux

      Supprimer